Peindre : un remède à plusieurs maladies

 

Peindre ou dessiner peut aider les personnes qui ont vécue une expérience traumatisante. Cela peut aider les gens à surmonter les problèmes de dépendance et de santé mentale. Peindre a même été utilisé en milieu hospitalier pour les patients atteints de cancer. Il s’agit également d’une thérapie expressive courante pour les enfants. Ce qui est formidable avec l’art-thérapie, c’est qu’elle peut aider la vie de tant de personnes, même si vous n’avez pas de problème ou de maladie grave. L’art-thérapie est bénéfique pour tous ceux qui subissent le stress de la vie moderne quotidienne.

Faites-vous partie des gens qui ont participé à une expérience d’art-thérapie? Vous est-il déjà arrivé de rentrer chez vous après une longue journée de travail devant l’ordinateur et d’avoir besoin d’un exutoire qui ne soit pas un écran ? L’utilisation de techniques artistiques peut clarifier l’esprit, nous permettre d’exprimer nos sentiments et nos pensées sur le papier ou la toile, et nous donner un sentiment d’accomplissement et de calme. C’est une excellente option pour les personnes qui subissent un stress ou une perturbation quelconque dans leur vie, quelle qu’en soit l’ampleur.

Le cerveau un acteur majeur de l’art.

Lorsque nous nous engageons dans la création de nos propres formes d’art, nous bénéficions de grands avantages pour notre esprit, tant sur le plan physique que mental. Lorsque nous produisons des œuvres d’art de nos propres mains, la connectivité neuronale augmente dans la zone du cerveau qui traite de l’introspection, de la mémoire et de l’autocontrôle.

Cela signifie que cette zone est plus active lorsqu’on s’engage à produire de l’art. Sur le plan mental, nous devenons plus résistants, nous avons davantage de perspectives positives et nous prenons davantage conscience de nous-mêmes.

Cela nous aide à faire face aux problèmes, aux facteurs de stress ou aux événements futurs. On dit que la combinaison de la création effective de l’art (traitement moteur) et de la réflexion sur l’traitement cognitif) est ce qui rend l’art-thérapie si bénéfique.

Que nous permet l’art de la peinture psychiquement?

L’art de la peinture est un moyen de créer ou d’exprimer des idées, des sentiments ou des émotions. Il permet de s’échapper du quotidien et de la réalité, de se vider la tête, autrement dit de se relaxer. C’est une activité qui permet de trouver un moment de détente et de confort en soi-même , d’être en harmonie avec soi-même.

La peinture est un moyen de s’exprimer sans avoir à prononcer des mots. Elle permet de faire vivre ses idées, ses sentiments et ses émotions. Elle donne la possibilité de se dédoubler, de se percevoir différemment.

Pour les enfants, la peinture est un moyen d’expression libérateur, qui leur permet de faire parler leur créativité et de se débarrasser des émotions négatives qu’ils ressentent. C’est aussi un moyen de se mettre en contact avec soi-même et d’acquérir une plus grande confiance en soi.

La peinture est un antidote au stress, à l’anxiété, aux émotions tristes ou même au désespoir. Elle permet d’évacuer son mal-être. La peinture facilite la communication, l’expression des sentiments et permet d’évacuer les tensions et la colère.

Comment se déroule une séance d’art-thérapie?

Pour répondre à cette question, nous voulons partager la structure commune qui est employée dans une session d’art-thérapie. Celle-ci se décompose en 4 parties.

La réception

La réception est le début de la séance. C’est le moment de voir où en est le client, de discuter de tout ce qui est apparu depuis la dernière séance, ou même de discuter ensemble des objectifs thérapeutiques à long terme, ou pour cette séance spécifique.

Le moment créatif

La partie de la séance consacrée à la création artistique peut occuper la majeure partie de la séance, mais il faut garder à l’esprit que parfois, la création artistique est brève et/ou même omise (au profit d’une thérapie verbale) lorsque cela est nécessaire sur le plan thérapeutique pour le client.

La partie de la séance consacrée à la création artistique peut prendre des formes très différentes selon la situation.

Mais le plus souvent, il y a deux types de structure de création artistique : non structurée ou structurée.

Dans le cas de la création artistique non structurée, le client dirige le processus artistique et décide de ce qu’il veut faire. Le client est libre de faire ce qui l’attire.

En revanche, dans une séance de création structurée, le client est davantage structuré, c’est-à-dire que l’art-thérapeute lui fournit une  » directive  » ou une incitation pour le guider dans sa création.

L’art-thérapeute fournit également du matériel d’art très spécifique adapté au client. Les choix et le processus de création sont donc délibérément spécifiques.

Pendant la création, l’art-thérapeute peut être présent pour assister à votre processus, ou même collaborer ou faire de l’art ensemble. Le processus de création peut être très silencieux ou très bavard, selon la séance.

Discussion/traitement verbal

Après la création artistique, les séances d’art-thérapie comportent souvent une discussion et un traitement verbal.

Le patient parle alors de son œuvre d’art, du processus de création et de tout ce qui en découle. Il peut aussi parler des besoins et des objectifs qu’il souhaite aborder (par exemple, s’il s’agit d’un traumatisme, d’une dépendance, de la perte d’un emploi ou du fait d’être mère) au cours de la séance (qui est inévitablement toujours liée à l’œuvre d’art de plusieurs façons).

L’art-thérapeute peut poser certaines questions pour inciter le client, ou la séance peut être plus fluide et non structurée.

Activité de clôture

La plupart des séances d’art-thérapie comportent une activité de clôture ou de « check-out ». Cette activité a pour but d’aider le client à faire le bilan de la session, à planifier l’avenir et/ou à faire la transition entre la session et sa vie quotidienne. Les activités peuvent consister à parler ou à faire un bilan plus physique (corps et esprit).

A.G.