Le rôle important du bois dans les constructions

role bois construction maison

Qu’il s’agisse d’une construction de maison, d’un bâtiment privé ou public – salle de sport, école, cantine, un des matériaux très utilisés est le bois. Même si l’ossature de la construction est en briques classiques ou porotherm, ou encore en ytong, la charpente est très généralement en bois. A chaque partie son type de bois. Selon le lieu où vous résidez vous utiliserez également un type de bois précis, près de chez vous ou alors vous le faites arriver d’une autre région, la moins éloignée possible pour éviter d’augmenter l’empreinte carbone. C’est ce que préconisent certaines scieries en Haut de France. Selon les utilisations, que ce soit pour l’extérieur ou en intérieur, le bois est différent. Les professionnels de scieries des Hauts de France sont formés pour cela et certains continuent des formations pour répondre au mieux aux nouvelles attentes en termes d’écologie.

Quel type de bois peut-on utiliser pour l’extérieur d’une construction ?

Si vous choisissez une construction avec une ossature bois et sa charpente en bois, il faut considérer que ce matériau sera donc bien à l’extérieur, même si la charpente est recouverte. On appelle ce terme hors d’eau hors d’air. En attendant qu’elle le soit, la charpente peut subir les intempéries. C’est pourquoi il est important d’avoir une attention particulière au type de bois à choisir. Par exemple, il est utile de prendre un bois sec mais dont l’humidité peut occasionnellement dépasser 20%. On choisit alors un bois de classe 2, c’est-à-dire un bois qui au minimum a une longévité de 50 ans. Par exemple, en région des Hauts-de-France, on peut trouver le chêne, le châtaignier, le robinier, le frêne et le hêtre. Les 3 premiers ont une résistance un peu plus importante aux insectes à larves xylophages. En effet, ces insectes se nourrissent du bois en y creusant des galeries et donc à long terme cela le fragilise. Justement les charpentes sont les cibles préférées de ces insectes, agents biologiques destructeurs. Les professionnels de scieries des Hauts de France, comme la scierie d’Alglave, située à Lillers, dans le Pas-de-Calais, vous donnent tous ces renseignements.

Pour information les classes (NF EN 335-2) d’emploi sont communes à l’ensemble du marché européen. Elles permettent de déterminer la sensibilité du bois face aux éléments naturels, appelés dans le milieu, les agents biologiques, comme les insectes xylophages vus précédemment ou les champignons. Selon le type et la classe de l’essence choisie, le client final va savoir s’il va devoir avoir recours à un traitement.

L’essence de bois utilisée pour la classe 2 est moyennement imprégnable. C’est-à-dire qu’elle est relativement facile à traiter. La pénétration du bois peut ne pas être complète. Il faut se renseigner auprès du professionnel du bois.

Quel type de bois peut-on utiliser pour l’intérieur d’une construction ?

Autant pour l’extérieur, il est plus rassurant d’utiliser certains bois parce qu’il va recevoir les intempéries liées à la météo ou les coups d’un loisir extérieur. Mais pour l’intérieur, tous les bois ne sont pas non plus adaptés. A l’intérieur, les professionnels de scierie dans les Hauts de France vont davantage préconiser un bois de classe 1 en classe d’emploi de l’ouvrage.

former construction bois

Comment se former à la construction bois ?

Dès lors que vous êtes dans un métier lié au bois, il vous est possible de vous former à un autre métier ou pour vous perfectionner. Par exemple, vous pourriez suivre une formation de concepteur de construction bois bas carbone. Le schéma climatique qui se dessine permet aux personnes de se rendre compte qu’il est urgent de réagir face à l’augmentation de la température de la Terre chaque année. Pour économiser du chauffage dans nos habitations, un des premiers points auquel il faut penser est celui de l’isolation. Pour cela, le bois est ce qu’il y a de plus efficace. De plus en plus, les constructeurs préconisent le bois pour un projet de maison individuelle.

Cette formation s’adresse à des professionnels déjà dans un métier non loin de celui de la construction, à savoir des architectes, des maîtres d’œuvre, maîtres d’ouvrages, des techniciens ou ingénieurs de bureaux d’études, des conducteurs de travaux, pourquoi pas aux professionnels de scieries des Hauts de France …La formation est certifiée Qualiopi et est préconisée par la filière bois se déroule sur 5 mois. Elle comprend 5 modules :

  • Un module de l’arbre aux systèmes constructifs bois ;
  • Un module sur la conception et la réalisation d’un bâtiment en structure bois ;
  • Un module sur l’économie, la gestion et la conduite d’un projet bois ;
  • Un module sur la conception énergétique et bas carbone d’un bâtiment en structure bois ;
  • Un module sur la conception la réalisation d’une enveloppe bois performante et durable.

C.S