Covid-19 et confinement : vers l’avènement de la formation à distance ?

formation distance confinement

La Covid-19 va-t-elle nous amener à l’avènement de la formation à distance ? Voilà une question pour le moins légitime et pour laquelle la réponse semble clairement marquer un avant et un après Covid-19. Avant d’aller plus loin et de développer quelque peu cet article, nous tenions à vous préciser au sein d’améliorer référencement que nous espérons que vous et vos proches vous portiez bien et allons voir que la formation à distance présente de nombreux avantages.

Le Coronavirus change la donne de l’enseignement

Rappelons qu’au moment où nous écrivons ces lignes, nous sommes actuellement en pleine période de crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 et qu’entre le confinement et tous les gestes barrières qu’il est désormais nécessaires d’appliquer, l’apprentissage en présentiel tel que nous le connaissions ne va pas pouvoir reprendre de la même manière. Si l’apprentissage en présentiel ne devrait pas disparaître pour autant – et nous verrons ci-après qu’il y a des moyens de se protéger en cette période particulière – il y a là une vraie carte à jouer pour l’enseignement à distance.

Apprentissage par correspondance ou en e-learning, l’idéal

Déjà que le domaine de la formation est un secteur en plein essor, mais avec tout ce qu’il se passe actuellement en France et dans le monde, la formation à distance est bel et bien un mode d’apprentissage qui a beaucoup à gagner. En effet, ce n’est pas parce que le dé-confinement aura lieu et que même si c’est progressif nous ne serons à terme plus confinés du tout que les habitudes des gens ne vont pas changer pour autant. Déjà, pour toutes les personnes qui veulent entamer un cursus d’apprentissage sans plus attendre, la formation par correspondance apparaît comme la solution idéale.

Qu’il s’agisse de cours par correspondance que vous recevez à votre domicile avant de les renvoyer à votre organisme formateur (tel que le CNED ou n’importe quel centre privé de formation par correspondance) ou qu’il s’agisse de formation à distance sur le mode du e-learning via une plateforme sur laquelle vous retrouvez vos contenus, de cours par visioconférence, de moocs ou d’un savant mélange de tout cela à la fois, il est indéniable que c’est par les temps qui courent la meilleure et la plus sûre des solutions pour étudier. La minimisation de vos contacts avec l’extérieur, puisque vous n’avez pas à sortir de chez vous reste tout de même le meilleur moyen de respecter les règles de distanciation sociale !

Dernière avantage et non des moindres, si le fait d’étudier à distance vous permettra d’avoir un mode d’apprentissage plus sécurisé sur le plan sanitaire en cas de crise, vous pourrez aussi profiter pleinement de tous les avantages de ce type d’apprentissage qui continuent, eux d’être d’actualité : pas de déplacements à prévoir, flexibilité de l’organisation de votre temps d’étude et possibilité d’étudier en complément d’autres activités… et qui continueront d’être d’actualité le jour où la pandémie sera derrière nous.

En bref, si la formation à distance bénéficie d’un avantage supplémentaire dont nous aurions toutes et tous préféré nous en passer, elle est probablement sur le point de compter de nombreux nouveaux adeptes dans les années à venir.

Sécuriser l’apprentissage en présentiel

Comment s’équiper quand l’apprentissage à distance n’est pas possible ? Si la formation à distance présente comme nous l’avons vu de nombreux avantages, il y a des apprentissages qui ne peuvent être prodigués par correspondance et / ou qui nécessitent parfois que des séances en présentiel. Dans le cadre de tels échanges, il est important de tout de même pouvoir continuer de se protéger dans les espaces clos tant que le virus continue de circuler. Outre l’aération dont on sait à présent qu’elle tient une place prépondérante dans la lutte contre la propagation du virus du fait des gouttelettes en suspension dans l’air, d’autres barrières sont possibles et efficaces en plus du port du masque.

Toutes les protections en plexiglass ou en plastique comme celles que nous trouvons aux guichets des établissements qui reçoivent du public représenteront une excellente barrière pour permettre à des enseignants de recevoir des apprenants lors d’entretiens individuels. Les entreprises de fabrication de plastique comme Iplast par exemple ont aussi conçu des visières en plastique permettant d’avoir une protection supplémentaire en plus du port du masque.

Ces produits ont été conçus pour toutes les professions qui sont les plus exposées et pour lesquelles les personnes qui les exercent sont amenées à aller au contact du public. Bien évidemment c’était le cas des établissements de santé en tout genre, mais c’est aussi vrai et une utilisation qui peut permettre de sécuriser les formations et autres apprentissages en présentiel.

Article édité le 03/03/2022

C.S